Protection oculaire EQUIVIZOR
Conseils d’utilisation

Remarques générales :

Le masque protège votre cheval de manière fiable si les conditions cadres correctes sont également réunies :

  • supprimez ou bloquez l’accès aux résistances saillantes auxquelles le cheval peut « accrocher » le masque et le retirer ensuite violemment de sa tête ; cela vaut également pour les clôtures (fil barbelé !!), les poignées de porte, etc. Les clips de fermeture sont des « points de rupture » qui doivent se rompre si le cheval reste accroché quelque part avec le masque ! Vous trouverez des fermetures de rechange (clips) dans notre boutique sous « Accessoires ».
  • le masque est destiné et adapté à une utilisation 24h/24 et 7j/7 – même en écurie ouverte et avec d’autres chevaux, comme c’est le cas pour la plupart des chevaux de nos clients. Toutefois, il peut arriver que certains autres chevaux se sentent provoqués à jouer avec le masque et à le mordre ou à l’arracher de la tête de votre cheval (ATTENTION : ne pas laisser pendre le licol, cela « incite », voir à ce sujet les photos 6-9 ci-dessous). Dans le cas extrême, empêchez l’accès aux autres chevaux et bloquez le contact avec le cheval du box voisin – car celui-ci pourrait réussir à arracher le masque de votre cheval.
  • atténuer la douleur du cheval, si possible En effet, sous l’effet d’une forte douleur, le cheval tentera sans ménagement d’atteindre son œil.
  • du sable/de la saleté peut s’infiltrer par les importants trous d’aération du masque. Le cheval devrait donc idéalement être maintenu dans un environnement aussi exempt de sable/poussière que possible ou ne pas pouvoir s’y rouler.
  • plus la température est élevée, plus le matériau est souple. Il se raidit en conséquence à des températures négatives, mais reste souple même à -25 degrés. ATTENTION : Les chocs peuvent provoquer des fissures à des températures négatives ! Elles ne sont PAS dues à des défauts de matériel ou à des vices. Ils peuvent être réparés avec une colle spéciale (pdf).
  • le masque doit avoir la bonne taille ! REMARQUE : si votre cheval retire son masque à plusieurs reprises et que la cause n’est pas identifiable, le masque peut être attaché à un licol d’écurie (avec une ficelle ou autre) en cas d’urgence. Vous pouvez volontiers nous envoyer des photos de votre cheval avec le masque (info@aniprotec.de) et nous appeler pour vérifier la taille.

Le masque de protection oculaire EQUIVIZOR est correctement positionné lorsque

  • les bords extérieurs droit et gauche du masque s’arrêtent presque sous les oreilles (= taille correcte du masque) ; il y a donc suffisamment d’espace entre le coin de l’œil et le bord du masque (voir image 1)
  • la courroie de cou forme une « ligne » presque continue avec la courroie de gorge arrière (voir photo 2). Le cas échéant, retirez la pièce de jonction entre les deux sangles de gorge.
  • le masque est nettement plus large que la tête lorsqu’on le regarde de face ; les triangles dépassent donc à côté (image 3)
  • les « triangles » sont placés exactement à hauteur des yeux (image 4, pointillés verts)
  • le bord inférieur du masque s’arrête presque au milieu de la tête/du chanfrein du cheval (image 3 et image 4)
  • le masque est posé sur tout le pourtour
Image 1
Image 2
Image 3
Image 4

Création correcte

  • Placez le masque de manière à ce que la « rangée de trous » soit en haut. Le bord supérieur du masque s’arrête en haut, juste avant les oreilles. Le masque s’enroule autour du visage
  • Fermez ensuite la lanière derrière les oreilles. Il doit être bien ajusté, mais jamais trop serré. Vous devrez le réajuster plus tard.
  • Fermez ensuite les deux lanières sous le menton. Assurez-vous que les fermetures sont bien serrées. Ils vont – et doivent ! – ne s’ouvrent (ou ne se cassent) que si l’on tire dessus avec force, par exemple si le cheval reste accroché quelque part.
  • Si les lanières doivent être réglées, RETIREZ LE MASQUE, OUVREZ LES CLIPS, puis réglez-les. Répétez cette opération jusqu’à ce que le masque soit bien en place.
  • Observez ensuite le cheval lorsqu’il mange. Le masque doit être bien ajusté, mais pas trop serré, au point de gêner le cheval lorsqu’il mange ou même de frotter sur sa peau (photo 5). Lorsque l’on retire la protection oculaire, il ne doit pas y avoir d’empreinte du masque sur le visage – sinon, il est trop serré !
  • Si nécessaire, retirez le « pont » entre les deux sangles de gorge et placez la sangle intérieure derrière les ganaches. Ne pas trop serrer !
Image 5

Lorsque l’ajustement du masque est terminé, nous recommandons vivement de DÉCOUPER LES EXTRÉMITÉS TROP LONGES DES BORDURES (image 6). Scellez les extrémités avec de la cire, de la colle ou un produit similaire. Tirez à nouveau l’extrémité de la courroie à travers le clip de sorte qu’elle se trouve maintenant à l’intérieur du visage (figure 6-9) :

Image 6
Image 7
Image 8
Image 9

Nous déconseillons de nouer ou de boucler les extrémités sous les lanières, car

  • que d’autres chevaux pourraient tirer sur eux et que le masque pourrait ainsi être arraché de force de la tête
  • le cheval pourrait rester accroché quelque part avec les longues lanières, ce qui entraînerait éventuellement l’ouverture/la rupture des fermetures

Vous trouverez des fermetures de rechange (clips) dans notre boutique sous « Accessoires ».

VÉRIFIEZ LA FIXATION CORRECTE à intervalles réguliers !

REMARQUES IMPORTANTES :

Un cheval dont les yeux sont endoloris ou blessés, qui démangent ou qui piquent, tentera d’apaiser cette irritation en les frottant plus ou moins fort. Le masque de protection oculaire EQUIVIZOR est conçu pour protéger les yeux du cheval même lorsqu’ils sont mis à rude épreuve par les frottements, les frottements et les chocs du cheval :

  • Le matériau du masque DOIT être à la fois souple (pour que le cheval ne se blesse pas ou ne blesse pas les autres !) et suffisamment résistant pour ne pas se déchirer ou s’affaisser sur l’œil. Ceci est garanti par le PVC épais mais souple et par le design avec les coins extérieurs. Toutefois, le PVC se raye à force d’être sollicité – c’est inévitable. En fin de compte, chacune de ces égratignures finirait sur le visage ou l’œil du cheval, avec de graves conséquences. Une éraflure du masque ne constitue donc pas une dépréciation.
  • La couture centrale transversale sur le PVC du masque peut se défaire par frottement. Cela n’a aucun effet restrictif sur le fonctionnement du masque. Cette couture est nécessaire lors de la production pour maintenir les deux bords en place pendant que la colle composite durcit. Après cela, elle n’a plus aucune fonction. C’est la colle composite forte qui ferme durablement la couture
  • La double couture piquée de la bordure peut également se défaire au niveau de certains points de l’une des doubles coutures en raison d’un frottement important. Les points sont placés de telle sorte qu’il est très difficile de « gratter ». La deuxième couture n’est généralement pas affectée et maintient la stabilité du rembourrage en laine. Nous recommandons néanmoins de vérifier régulièrement le masque et, le cas échéant, de le faire recoudre à temps par un sellier.
  • Le rembourrage doux en laine sous le bord du masque doit aider à éviter les blessures de la peau. Une condition préalable est que le masque ne soit pas trop serré. Une autre, que le cheval ne « frotte » pas de manière extensive. Si, en raison de la situation médicale, il faut s’attendre à ce que des points de pression ou des écorchures apparaissent, nous recommandons d’emblée l’utilisation d’un produit de protection cutanée. Ils sont disponibles sur Internet ou en pharmacie. Ils sont appliqués sur la peau du visage où ils forment un film fin et protecteur pendant 72 heures au maximum. Voici un exemple de produit de la société ConvaTec Sensi-Care Lingettes de protection de la peau. Les produits similaires sont tout aussi appropriés.
  • La protection de l’œil joue un rôle particulièrement important pour les chevaux atteints d’uvéite : si l’œil est blessé en se grattant, il se forme souvent un ulcère de la cornée. L’uvéite ne peut alors pas être traitée efficacement tant que l’ulcère n’est pas guéri !
  • Les chevaux qui souffrent par exemple d’uvéite (inflammation périodique de l’œil, cécité lunaire) ont souvent de fortes douleurs, surtout pendant les poussées. Ils tenteront inévitablement d’atteindre les yeux et auront tendance à frotter fortement le masque. Il est fortement recommandé d’utiliser les produits de protection de la peau à temps/à titre préventif. Des clients nous ont rapporté que chez les chevaux atteints d’uvéite, l’apparition soudaine de plaies de frottement sous le masque indiquait qu’une nouvelle poussée était imminente. Ils en ont profité pour faire traiter le cheval à temps
  • Un set de rembourrage supplémentaire amovible en polaire n’est pas compris dans la livraison du masque (protection nasale plus rembourrage de licol) et peut être commandé dans notre boutique à la rubrique « Accessoires ». Il protège l’arête nasale en cas de frottements particulièrement violents. Le set de coussins est lavable. Pour sécuriser le masque en cas de douleur ou de démangeaison, il peut être utile de l’attacher au licol.

Si le cheval s’est déjà blessé au visage en se frottant de manière excessive, il est recommandé d’ajouter un rembourrage médical qui favorise également la guérison de la plaie tout en permettant de continuer à porter le masque. Les pansements en mousse sont adaptés à cet usage.

Nous citons ici à titre d’exemple un tel produit de la société Mölnlycke, le pansement en mousse absorbante Mepilex, disponible en pharmacie. Il est disponible en différentes tailles et peut être découpé selon les besoins :

Une autre possibilité de protéger le visage du cheval contre les plaies est d’utiliser un protège-tête, un protège-cou et un protège-poitrine, comme ceux que l’on trouve dans les magasins spécialisés :

Entretien du masque

  • Les émanations habituelles de la peau du cheval font que le masque se couvre d’une fine pellicule grasse à l’intérieur. Nettoyez donc régulièrement le masque avec de l’eau chaude de rinçage. Le dégraissant contenu dans le liquide vaisselle aide à rendre le masque propre et clair.
  • Ne laissez JAMAIS le masque tremper dans un liquide nettoyant. Sinon, le PVC prendra la couleur du liquide et risque de devenir aveugle !
  • comme nettoyant, nous ne pouvons recommander qu’un seul produit que nous avons testé : Le FC2 Foam Cleaner est un nettoyant moussant à vaporiser, spécialement conçu pour le PVC. Vous trouverez le produit dans notre boutique sous « Accessoires ».
  • Séchez le masque en le frottant avec un chiffon doux et non pelucheux ; les chiffons en microfibres fines sont adaptés à cet effet.
  • Assurez-vous que le rembourrage en laine noire sur le bord est bien rincé. les résidus de savon pourraient sinon endommager les yeux du cheval

Comme il protège les yeux, le masque va inévitablement se rayer – le degré de rayure dépendra de la manière dont le cheval le manipule. N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas d’un vêtement ou d’un article de décoration, mais d’un produit de protection comparable à un casque de moto. Celui-ci ne sera pas non plus beau après un accident et aura des défauts parce qu’il aura retenu des dégâts. Il est préférable de procéder de cette manière plutôt que de laisser les défauts se développer dans l’œil du cheval !

Vous trouverez également des conseils d’utilisation détaillés en annexe de la présentation du produit.

Rembourrage

Nous décrivons ici étape par étape le rembourrage ultérieur du masque :

1. désignations générales

Récupération_en_haut-bas
Recovery_Halfter
Set de rembourrage_copy
Rembourrage_total_1_copy

2. ajouter des coussins

  • Placez le masque sur le visage, la zone ouverte tournée vers vous.
  • Orientez le coussin vers vous, la couture du velcro vers l’avant.
  • La fermeture velcro et les deux passants de licol sont visibles/en haut
  • Tirez maintenant le licol de ganache avant à travers la boucle droite du rembourrage …
  • et le clip de fermeture correspondant de l’étui de ganache à l’autre extrémité du bord du masque, à travers l’autre/deuxième boucle du rembourrage
  • Le rembourrage se trouve maintenant sous le bord du masque, la couture du rembourrage avec la fermeture velcro se trouve à l’extérieur du masque (PAS à l’intérieur !)
Rembourrage_1
  • retirez le verrou de licol du masque, trop petit, et remplacez-le par le verrou plus grand fourni avec le rembourrage
  • faites passer l’un des coussins du licol
Rembourrage_2
  • ouvrez la fermeture velcro du rembourrage
  • insérer l’extrémité inférieure de la fermeture velcro du rembourrage dans le grand trou d’aération situé sous le masque
Rembourrage_3
  • fermez la fermeture velcro du rembourrage
Rembourrage_4nouveau
  • enfiler le rembourrage du licol avec la boucle sur le licol de ganache avant
Rembourrage_5nouveau
  • tirez la fermeture à clip du masque à travers la boucle gauche du coussin. Le coussin s’adapte maintenant complètement au bord du masque
Rembourrage_7
  • enfiler le deuxième rembourrage de licol sur le licol de ganache arrière
  • passez le licol et la sellerie dans l’autre boucle de l’attache
Rembourrage_9
  • enfiler le troisième coussinet de licol sur le licol de nuque
Rembourrage_11

PARFAIT !

Rembourrage_12
Rembourrage_Nase_cu